Adieu sucre raffiné, place au rapadou!

Nous voilà déjà au mois de février! L’occasion idéale pour aller re-jeter un petit coup d’œil sur la to do list 2019! Vous savez , celle où vous vous étiez promis-juré ( avec Jules ) d’aller à la gym, manger moins de sucre et plus de produits sains

Comme je pense à vous, et à vos bonnes résolutions, ce mois-ci j’aimerais vous faire découvrir le rapadou d’Haïti ! Une alternative naturelle, plus saine et plus gourmande au sucre raffiné.

1/ Le rapadou, (ou rapadura) quésaco ?

rapadou-rapadura-sucre naturel.JPG
Morceaux de rapadou. Crédit photo: Diet’Ethnik

Appelé également panela en espagnol, rapadura au Brésil, galabé à la Réunion, le rapadou est un sucre brun complet, non raffiné, issu de la canne à sucre. Il est produit de façon artisanal (sans additif, ni colorant, ni conservateur), par cuisson à haute température du jus de canne à sucre, lequel donne une sorte de mélasse, ensuite refroidie en pains. Sa consommation est très courante dans de nombreux pays d’Amérique latine, aux îles Canaries, La Réunion et Haïti ( duquel j’ai pu vous en ramener de mon dernier voyage ).

Rapadou process fabrication
Le rapadou est produit exclusivement à partir du jus de canne extrait mécaniquement. Le jus est mis à bouillir pendant une longue période. Une fois séché, le rapadou est enroulé dans des feuilles de palmier, qui servent de moules. Crédit photo : Cuisine et patrimoine d’Haïti by legrand

2/ Côté nutrition?

Le rapadou ne subit aucune transformation chimique, ni raffinage. Il contient donc les sels minéraux (magnésium, potassium, calcium), les vitamines (du groupe B principalement) et acides aminés de la canne à sucre. Ce super sucre possède un fort pouvoir sucrant, plus élevé que celui du sucre roux ( qui au passage est aussi un sucre raffiné). Ainsi les becs les plus sucrés n’auront pas besoin d’avoir la main lourde pour satisfaire leur palais.

Le rapadou contient entre 15-20% d’eau, ce qui explique sa texture humide et dense. Sa valeur énergétique se rapproche du miel. Comptez environ 300 kcal pour 100g (VS 400 kcal pour 100g pour un sucre blanc ou de canne) . Il contient en moyenne 40 fois plus de minéraux que le sucre blanc et n’est pas cariogène.

Son autre point fort: sa saveur incroyable ! Il possède les arômes de la canne à sucre avec des notes de caramel, réglisse et vanille. De quoi donner du peps à votre petit café du matin et toutes vos préparation culinaires. (Ma mère me racontait que petite, elle se cachait pour en manger les morceaux, tant elle aimait ça.)

Attention tout de même ( conscience pro oblige 😊!). S’il est naturel et plus sain , le panela reste une source de sucres ajoutés. Il est donc à consommer avec modération.

Afin d’éviter surpoids, obésité et autres risques de maladies métaboliques, je rappelle que le sucre ajouté doit être inférieur à 5% de vos apports énergétiques quotidiens. Ce qui représente en moyenne 25g (soit 5 morceaux de sucre) pour vous mesdames qui avez une activité physique moyenne, et 30g ( soit 6 morceaux de sucre) pour vous messieurs qui avez une activité physique moyenne. Quand on sait qu’une canette de soda , contient 7 morceaux de sucre, un yaourt aux fruits 2 morceaux…Cela peut aller très très vite si l’on ne fait pas attention !

rapadou haiti
Le rapadou est mis en vente sous forme de cylindre d’environ un mètre (appelé « kayèt » en Créole haïtien). Crédit photo : Cuisine et patrimoine d’Haïti by Legrand

3/ Côté cuisine ?

Vous avez tout intérêt à l’ utiliser !

Il permettra de colorer et donner une texture moelleuse à vos préparations sucrées. Je pense notamment à vos cookies, carrot cake, sablés, pain d’épices… Ses notes caramélisées et épicées réveilleront aisément vos salades de fruits, crumbles, fruits au sirop (vous pourrez aller voir la recette de ma poire au sirop sur mon compte Instagram 😘), pancakes, boissons chaudes …

Si comme moi, vous êtes fan de recettes sucrées-salées, sachez que ce dernier est un régal pour assaisonner vos sauces, viandes et poissons ( j’ai testé la recette du poulet Jerk avec , une merveille! ).

Petite astuce : les morceaux de rapadou ont tendance à s’agglomérer , pour l’utiliser facilement on peut le râper.

4/ Où en trouver?

Maintenant que vous savez que le rapadou n’est pas le nom d’un ingrédient magique ou d’un groupe de musique caribéenne, il n’y a plus qu’à le tester ! On peut vraiment en faire des recettes à tomber par terre !

J’ai d’ailleurs hâte de vous faire découvrir son goût unique. Pour cela, rendez-vous lors mes prochains ateliers. Et n’oubliez pas que, pour les plus pantouflards d’entre vous Diet’Ethnik propose ses cours de cuisine diététique et exotique à domicile. Vous pouvez également m’envoyer un message si vous souhaitez juste commander ce petit trésor.

Je pense vous avoir tout dit! Je vous dit à très bientôt pour de nouvelles découvertes.

PS: Dites-moi en commentaires si vous connaissiez le rapadou et surtout quelles astuces avez-vous mises en place pour consommer moins de sucre?

Alexandra Romain, diététicienne-nutritionniste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s